IMPLANTOLOGIE

Les implants sont des "racines" artificielles destinées à créer, dans les mâchoires, des ancrages stables, résistants et durables, sur lesquels s'adaptent une prothèse dentaire mobile ou fixe, en vue de redonner au patient la possibilité de mastiquer et une esthétique acceptable dans la vie de tous les jours.

Les implants sont en titane. Ce métal est naturel et biocompatible avec le corps humain. Il a été utilisé pour traiter des centaines de milliers de patients ces 30 dernières années.

Techniques de pose

Plusieurs techniques existent pour poser des implants:

 

- la pose traditionnelle:

 

Lors de la première séance, après une anesthésie locale, la gencive est incisée et décollée de l’os. Un puits est foré dans l’os et l’implant est vissé. Puis la gencive est recousue. Après 6 mois, une autre intervention est pratiquée, la gencive est recoupée, décollée et suturée. Ensuite un « faux moignon » ou pilier implantaire est vissé dans l’implant. Une empreinte est prise et le prothésiste réalise la prothèse qui sera fixée sur le pilier implantaire. Cette pratique classique est pratiquée par tous les praticiens. Elle nécessite deux interventions chirurgicales et une attente de  6 mois. 

 

- la mise en charge immédiate.

 

Cette technique évite le délais d’attente et une deuxième intervention. On place le pilier implantaire le jour de l’intervention. La semaine suivante on enlève les fils et deux semaines après on prend les empreintes pour la réalisation de la prothèse.  Si cette technique présente un avantage, elle est réservée à des cas où il y a plusieurs implants. Il est illusoire, de vouloir pratiquer la mise en charge immédiate pour un implant unique ou deux implants. Les risques d’échecs sont très élevés. Dans les cas, ou l’on doit poser un groupe plus important d’implants, la technique est possible mais risquée. Les cabinets proposant uniquement des mises en charge immédiates font courir à leurs patients un risque d’échec à considérer.

 

- La technique "flapless" ou sans lambeau.

 

Cette technique consiste à couper une petite pastille de gencive au niveau du futur implant au lieu d’inciser la gencive. Une vis de cicatrisation est vissée sur l’implant. Après deux mois en bas et quatre mois en haut, il suffit de retirer la vis, placer un faux moignon implantaire et prendre l’empreinte, tout cela dans la même séance. Cette procédure est très peu utilisée car elle beaucoup plus difficile à pratiquer par le praticien qui n’a aucune visibilité.

 

   Cette technique présente de nombreux avantages :

 

-          - Anesthésie plus légère

-          - Intervention plus courte

-          - Moins de douleurs après l’opération

-           -  Moins de saignement

-          - Meilleures chances de succès

-          - Possibilité d’intervenir sur des patients sous anticoagulants

-          - Une seule intervention chirurgicale

-          - Moins de résorption osseuse

-          - Délais d’attente plus courts avant la pose de la prothèse

-          - Suppression des séances de dépose des fils de suture

 

Dans notre clinique nous pratiquons systématiquement la pose d’implants en « flapless »

Implant posé en flapless avec vis de cicatrisation.

Photo après l'intervention.

Dans les cas d'implants antérieurs, pour des raisons esthétiques, nous posons une couronne provisoire sur l'implant le jour de l'intervention.

Couronne provisoire posée le jour de l'intervention. Pas de suttures. Durée totale de l'intervention avec pose du provisoire: Une heure.

Plasma riche en fibrines (PRF)

Le PRF (plasma riche en fibrine) est un concentré de fibrine, elle même riche en facteur de croissance. Il permet d’améliorer considérablement la cicatrisation et plus particulièrement lors de la pose d’implants. Il augmente le taux de réussite de l’ostéointégration implantaire. Il est utilisé également en chirurgie osseuse et générale pour favoriser la cicatrisation.

 

Le PRF es fabriqué grâce à la centrifugation du sang du patient et en ajoutant des produits chimiques anticoagulants.

 

Un Médecin Français a développé une technique exclusive qui permet d’en produire sans ajouter de produit. Une centrifugeuse spéciale permet de prélever du sang du patient, à la clinique, juste avant l’intervention et de le centrifuger afin de recueillir les facteurs de croissance concentrés dans une partie de la fibrine. C’est donc votre sang sans aucun adjuvant qui permet de produire le produit que l’on place autour de l’implant et qui améliore grandement la cicatrisation.

 

Nous vous proposons cette solution sans risque.